Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

Victor Desarzens et l'OCL au Théâtre Municipal

Victor Desarzens et l'OCL au Théâtre Municipal
Ajouter

Description

De tout temps, Victor Desarzens a toujours soutenu et fais connaitre les jeunes compositeurs; Julien-François Zbinden, Eric Gaudibert, Klaus Hubert et tant d'autres. Il recevait énormément d'oeuvres de jeunes compositeurs, ils lisait et déchiffrait chaque oeuvre au piano dans son studio de musique. Lorsqu'il donnait une oeuvre d'un jeune compositeur comme Klaus Hubert, oeuvre qui dérangeait le public qui le manifestait en quittant la salle du Théâtre Municipal, il n'était pas rare que mon père se retourne vers le public, leur parle du compositeur présent dans la salle du Théâtre et dise au public ; pour mieux comprendre cette oeuvre nous allons l'interpréter à nouveau ! certainement que cette photo de Jacques Thévos, illustre ce moment ! Enfants nous adorions ces interventions. Il faut dire que les fauteuils du Théâtre Municipal font du bruit en se refermant et les portes claquent....ce qui provoquait beaucoup de bruit!  Lors de ma dernière visite à Opéra Lausanne, j'ai pu constater que les fauteuils et les portes sont restés exactement pareils et aussi butants.....


  • Je vous propose une série de photos de mon père et de l'Orchestre de Chambre de Lausanne, OCL, réalisées par le photographe fribourgeois Jacques Thévoz. Jacques Thévoz aimait la musique classique et Victor Desarzens. Durant des décennies, de 1945 à 1970, Jacques Thévoz a photographié l'orchestre de chambre de Lausanne, OCL ainsi que mon père Victor Desarzens, son chef fondateur. Ils se connaissaient bien et aiment parler musique autour d'une table au café du Chat Noir ou à la Brasserie de la Sallaz. Jacques Thévoz venait aux répétitions ou aux concerts, il était d'une grande discrétion, l'homme se faufilait parmi les musiciens de l'orchestre, au Théatre Municipal de Lausanne, (aujourd'hui Opéra Lausanne) ou à Radio Lausanne dans le Studio Victor Desarzens (aujourd'hui disparu), on le voyait se déplacer pour prendre des photos de l'OCL de haut ou de face etc.... A travers ces magnifiques photos on sent l'immense talent du photographe dans ses clairs obscurs, ses tirages noir/ blanc et la sensibilité des prises de vues de proximité qui montre la complicité et l'amitié de ces deux artistes. J'aime tant la photo noir/blanc, pour moi c'est celle qui s'approche le plus de l'art.

Je suis très touchée d'avoir retrouvé cette belle série de photos.

 Lorsque nous nous rendions à Fribourg au Collège Saint Michel voir notre frère Jean-Marie, nous passions toujours à l'atelier de Jacques Thévoz, mon père adorait la ville de Fribourg. C'est dans cette ville, plus précisément au Collège Saint Michel, qu'il a choisi son chef successeur à la tête de l'OCL, Armin Jordan.

Ma soeur Isabelle Desarzens, photographe a eu Jacques Thévoz comme professeur à l'Ecole de photo de Vevey: http://www.notrehistoire.ch/photo/view/37389/

et ; http://www.notrehistoire.ch/photo/view/40261/

Je publie ces photos avec l'aimable autorisation de la Bibliothèque cantonale et universitaire, BCU, Secteur Collections fribourgeoises et activités culturelles. Je remercie tout particulièrement Monsieur Claudio Fredigo, directeur des collections iconographiques.

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire