Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

Sion, l'église des Jésuites

Sion, l'église des Jésuites
Ajouter

Description

Le Valais et les Jésuites:

La Compagnie de Jésus fut fondée par Ignace de Loyola en 1530, appelée les "Jésuites". Ces derniers jouèrent un rôle très important dans l'enseignement en Valais où ils créèrent les collèges de Brigue et de Sion (1625). Cependant, les opposants aux Jésuites (les Patriotes), réussirent à faire voter la Diète, pour le départ de ceux-ci du Valais en 1627.

Pour le collège de Sion, les Jésuites furent de retour de 1734 à 1788, malgré la dissolution de l'Ordre des Jésuites, suite à la publication de la fameuse Bulle pontificale du 21 août 1773, "Dominus et Redemptor", du Pape Clément XIV.

De retour à Sion en 1806, suite aux problèmes inter-religieux en Suisse, ils eurent la charge de reprendre l'enseignement au collège de Sion et de le développer. Les pères de la Foi, nouveau nom des Jésuites, ne voulaient point séparer l'éducation intellectuelle de la formation du cœur par la piété.

Construction de l'église:

La gloire de Dieu était leur première et constante préoccupation et pour cela, ils décidèrent rapidement de la construction d'une nouvelle église pour le collège car en effet les deux anciennes églises, mises à leur disposition au début de la création du collège de Sion, celles de St-Pierre et de la Trinité, se trouvaient dans un état assez pitoyable suite à l'incendie de 1788.

La construction de l'église débuta rapidement (1806), suite aux efforts du R.P. Joseph Sinro de la Tour et les travaux furent confiés à l'architecte Jean-Joseph Andenmatten de Saas.

Le manque d'argent et l'envahissement du Valais par les Français (1811-1813) retarda de quelques années la fin de sa construction. Par exemple son clocher, campanile élancé de forme byzantine, avec sa gracieuse coupole argentée, fut terminé en 1835.

L'orgue fut construit par l'évêque de l'époque, Mgr Joseph-Xavier de Preux entre 1807 et 1817.

La consécration de l'église de la Très Sainte Trinité se déroula le 13 novembre 1833, en présence de l'évêque de Sion, Mgr. Maurice Fabien Roten, malgré que le clocher n'était pas encore terminé.

Suite la fin du Sonderbund (1848), les Jésuites furent expulsés de Suisse et donc quittèrent le Valais. Pour en savoir plus sur le Jésuite et le Valais, à lire.

Une restauration de l'église a été réalisée par l'artiste allemand, spécialiste de l'art baroque, M. Walter en 1965.

 Depuis Valère:


L'entrée principale (photos de Sylvie Bazzanella):

                       

Sources:

- Feuille d'Avis du Valais 16 juin 1923 et 6 septembre 1957

- Essai sur l'Histoire du collège de Sion, abbé Jérôme Zimmermann, 1914



Commentaire(s)

Ajouter un commentaire