Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

Neuchâtel au XIXe siècle: la place du Coq-d'Inde

Neuchâtel au XIXe siècle: la place du Coq-d'Inde
Ajouter

Description

À gauche, les deux premières façades sont celles des maisons Montmollin et Chambrier, construites respectivement en 1685 et en 1686. La dernière de cet alignement est celle de la rue de la Balance 1, dans laquelle l'auteur de cette courte notice a vécu plus de trente ans. Au fond, la ruelle de Bellevaux, menant au domaine du même nom. A droite de la ruelle, au fond de la place, une construction, hélas détruite aujourd'hui, qui a pu être, à une certaine époque, l'hôtel des Balances, à laquelle a succédé l'immeuble de l'Union Commerciale, construit en 1901, qui domine le Coq d'Inde actuel. À droite, le très bel immeuble Régence (no 10), dont le rez-de-chaussée est, aujourd'hui, et depuis plusieurs décennies, occupé par un magasin d'antiquités. A sa gauche, la façade d'une maison dont l'entrée se situe 22, rue Fleury, qui a été, de 1730 à 1859, une fonderie de potiers d'étain. Son toit s'ornait de gargouilles, dont une est visible sur cette photo. Devenue dispensaire de la ville depuis 1909, la maison conserve sa vocation aujourd'hui comme dispensaire des rues. 

 Les personnages du premier plan, à gauche, se tiennent là où se trouve actuellement la fontaine, autrefois "puits des Halles", transportée à l'entrée du Coq d'Inde en 1875. La photo des frères Bruder est donc plus ancienne. LdW


Sources:

"Fonds Favarger", Archives de l'État de Neuchâtel. 

Jean Courvoisier, "Les monuments d'art et d'histoire du canton de Neuchâtel", t. III. Bâle, Éditions Birkhaüser, 1968

Jean-Pierre Jelmini, "Neuchâtel 1011-2011, Mille ans - Mille questions - Mille et une réponses", Gilles Attinger, 2011









Commentaire(s)

Ajouter un commentaire