Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

Mgr André Bovet, évêque de Lausanne et Genève (1912-1915)

Mgr André Bovet, évêque de Lausanne et Genève (1912-1915)
Ajouter

Description

Mgr André-Maurice Bovet


naissance 29.11.1865 à Autigny, décès 3.8.1915 à Fribourg, cath., d'Autigny. Fils de Joseph, agriculteur, et de Françoise Dafflon. Collège Saint-Michel à Fribourg (1879-1887), théologie à Innsbruck, au séminaire (dès 1888) puis à l'université de Fribourg (1890-1893, doctorat). Ordonné en 1891, B. est vicaire à Neuchâtel en 1894. Nommé professeur à Saint-Michel en 1894, il dirige le séminaire dès 1895, y enseigne le droit canon, la dogmatique et dès 1907 l'homilétique. Consacré évêque de Lausanne et Genève en 1912. Il fonde le petit séminaire Saint-Charles à Romont (FR, 1915), améliore les conditions matérielles du clergé, participe à la fondation de l'Union romande des travailleurs catholiques (1913), organise la Mission catholique suisse pour le secours aux prisonniers de guerre. Auteur de plusieurs essais et d'une série d'articles contre le modernisme (1907). (Dictionnaire Historique de la Suisse DHS)


Bibliographie
HS, I/4, 184-186

Auteur(e): Marianne Rolle

Cette photo fait partie des fonds des Archives de l'Etat de Fribourg

Commentaire(s)

Pierre-Marie Epiney
Pierre-Marie Epiney 06/07/2014
Dans votre description, j'apprends que Mgr Bovet était auteur d'une série d'articles contre le modernisme.
Le grand-oncle de mon épouse, rvd Charles Berclaz, spiritain, avait refusé de signer la charte anti-modernisme.
Savez-vous de quoi il s'agit?
Pierre-Marie Epiney
Pierre-Marie Epiney 06/07/2014
c'était donc un peu le retour à l'index ?
Martine Desarzens
Martine Desarzens 06/07/2014
On doit le "modernisme" dans l'Eglise Catholique au Pape saint Pie X qui voulait lutter contre les hérétiques modernes (appelés "modernisme"): censure des livres et périodiques. Peut-être quelques lignes d'éclaircissement: http://fr.wikipedia.org/wiki/Sacrorum_Antistitum

Plus près de nous, fondé en 1970 par Monseigneur Marcel Lefebvre la communauté d' Ecône a fait couler beaucoup d'encre, dont je retiens que ces proches d'Ecône voulait garder la messe en latin, que le prêtre tourne le dos aux paroissiens.....quelques bribes de souvenirs des nombreuses discussions contradictoires autour de la table chez mes parents que ce sujet "passionnait"......
Nathalie Dupré
Nathalie Dupré 05/10/2015
N'est-ce pas plutôt le cardinal Mermillod?
J.-C. Curtet
J.-C. Curtet 06/10/2015
C'est aussi mon avis
Claude Pellouchoud
Claude Pellouchoud 12/01/2019
Bien sûr qu'il s'agit du Cardinal Mermillod et non de Mgr Bovet. Voyez ici : https://www.notrehistoire.ch/medias/106500

Ajouter un commentaire