Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

Château de Glérolles St-Saphorin

Château de Glérolles St-Saphorin
Ajouter

Description

Voici une photo beaucoup récente du Château de Glérolles.

 

"Deux sociétés pulliéranes, spécialisées dans l’immobilier, ont acquis fin mars 2010 le château de Glérolles. Pour un montant qui oscillerait entre 15 et 20 millions de francs.

Le 1er avril de cette année, Daniel-Henry Rey a franchi le pas. Et a racheté le château, qui compte en tout 30 pièces, ainsi qu’un jardin qui plonge sur un port privé ouvert sur le Léman.

Châtelain de Glérolles, Francis Cossy cherchait à vendre son bien depuis cinq ans déjà. Entre 1993 et 2004, il a beaucoup investi, sous le couvert des Monuments historiques, pour embellir la citadelle édifiée dès le XIe siècle. En mars 2008, Francis Cossy a vendu les 40?000?m2 de vignes d’appellation Saint-Saphorin attenants au château à Daniel-Henry Rey, promoteur immobilier bien connu de Lavaux, et dont la principale société, DHR, gère la location des sept appartements de luxe répartis dans la bâtisse. L’homme avait déjà acquis Le Petit Versailles, à Cully, et entendait répartir ses activités professionnelles entre la vigne et la pierre. La cave, la vinothèque et la salle de réception (80?places) de Glérolles ont été transformées par le nouveau propriétaire. Résultat, le vin du «Chillon de Lavaux» a glané diverses médailles d’or et d’argent dans les concours suisses et étrangers.

Montant de la transaction tenu secret
«Ce sont précisément deux sociétés immobilières que j’administre qui ont acquis le bien. Moitié-moitié. L’une avec un de mes associés, l’autre est familiale», explique Daniel-Henry Rey. Aucun prix n’a été articulé, mais une source parle de «moins de 20 millions. Entre 15 et 20, selon moi.» Il y a trois ans, Francis Cossy espérait vendre ce qu’il considérait comme son «fonds de pension» 30 millions. Finalement, aucune des deux parties n’a souhaité communiquer le montant de la transaction. «Mais, entre le désir d’un propriétaire de château et la réalité du marché, sans compter l’entretien, les prix sont souvent bien moins importants qu’espérés», constate André Locher, président du site internet
www.swisscastles.ch

Une bâtisse d’importance cantonale
«Mon ambition était de réunir la cave et le château sous un même toit. Et de les viabiliser tout en conservant leur cachet», précise Daniel-Henry Rey. Glérolles est classé en note 1 à l’inventaire des Monuments historiques, donc d’importance cantonale. L’entrepreneur voit dans cette acquisition «un investissement particulier qui n’offre pas un rendement traditionnel. Quoi qu’il en soit, nous n’allons pas le transformer. Et surtout pas en PPE (ndlr: propriété par étages) , ce serait dommage.» Les locataires actuels, dont désormais le couple Cossy, continueront donc de résider au château de Glérolles.

La bâtisse est l’une des dernières forteresses privées à trouver preneur dans le canton."

Texte tiré de: http://archives.24heures.ch/vaud-regions/actu/chateau-glerolles-trouve-acheteur-2010-08-29

 

Commentaire(s)

Nicolas Ogay
Nicolas Ogay 11/11/2012
Belle photo!

Ajouter un commentaire