Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

Lettre de Victor Desarzens au compositeur Jean Perrin

Lettre de Victor Desarzens au compositeur Jean Perrin
Ajouter

Description


Lettre au compositeur Jean Perrin dans laquelle Victor Desarzens lui suggère des corrections pour son De Profundis; 

..."Je vous en supplie: abandonnez tout, pour ne vous occuper que de la mise au point minutieuse des parties; contrôlez tout. C'est dans l'intérêt de votre oeuvre qui est si belle".
De tout temps, Victor Desarzens a toujours soutenu et fais connaitre les jeunes compositeurs; Julien-François Zbinden,Eric Gaudibert, Klaus Hubert et tant d'autres. Il recevait énormément d'oeuvres de jeunes compositeurs, ils lisait et déchiffrait chaque oeuvre au piano dans son studio de musique. 


Jean Perrin, compositeur, fait l'expérience en 1955 de la "passion fulgurante" du chef quand celui-ci se retrouve face à la musique de Jean Perrin.

Antonin Scherrer, biographe de Victor Desarzens, a écrit cette anecdote concernant Jean Perrin et Victor Desarzens; 


"..." Ce compositeur n'avait composé que pour lui même, seul un cercle d'intimes est au courant de son activité d'écriture, qu'il mène dans l'ombre de sa classe de piano au Conservatoire de Lausanne. Jusqu'à ce jour de février 1955 où il décide de faire jouer quatre sonates de son cru dans la Grande Salle du Concervatoire. Présente ce soir là, sa collègue Denise Bidal, pianiste, est frappée par la sonate de piano. ...Elle décide d'en parler à Alfred Cortot, qui réside à cette époque au 5 avenue de Jaman. "..."...Cortot n'hésite pas de recommander le compositeur à Victor Desarzens...."


De cette date une grande amitié s'est installée entre les deux artistes, cette longue amitié musicale connait son apothéose le jour de Vendredi Saint 1971 avec la création à la Cathédrale de Lausanne de l'oratorio De Profundis; une fois de plus Victor Desarzens ne s'était pas trompé.

VIctor Desarzens a toujours soutenu le travail de Jean Perrin, et jusqu'à son dernier coup de baguette à Lausanne, Jean Perrin comptera parmi  les compositeurs interprété par l'OCL.

 "De profundis" de Jean Perrin :http://www.deezer.com/fr/music/ioana-bentoiu-liliana-bizineche-florin-diaconescu-ion-tibrea-alexandra-gutu-chorus-orchestra-of-the-banatul-philharmonia-of-timisoara-diodor-nicoara-jean-francois-antonioli/jean-perrin-de-profundis-cello-concerto-140728

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire