Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

Guy Fallot, courte biographie

Guy FALLOT, né le 27 novembre 1927 à Nancy
Violoncelliste et pédagogue vaudois de nationalité française


Guy Fallot est certainement le plus vaudois des violoncellistes français...

La famille Fallot est liée depuis longtemps au Canton de Vaud, à la Suisse Romande: "[...]
 En 1899, après 90 ans de «règne», la famille Cerjat vendra la campagne de Rovéréaz à Alfred Fallot pour 380'000 francs. La famille Fallot est une digne représentante de la grande bourgeoisie industrielle de l'Est de la France. Alfred Fallot[le grand-père de Guy Fallot] est en effet le beau-frère et associé d’Armand Peugeot dans la fabrication des premières automobiles de ce nom. Cette famille restera propriétaire de Rovéréaz jusqu’en 1988, date de la vente du domaine à la Ville. Elle marquera aussi de son empreinte le site de Rovéréaz, notamment par la construction, au début du XXème siècle, d’une nouvelle résidence familiale au sud du domaine, aujourd’hui encore bien connue des Lausannois sous le nom de «Château-Fallot». Cette résidence, qui n’a pas été vendue à la Ville de Lausanne, est actuellement toujours propriété de l’Hoirie Fallot. [...]" cité de ce document pdf de la Municipalité de Lausanne.

En fait cette grande maison - qui va être plus tard la résidence de Guy Fallot - n’a de château que le nom: elle possède une grande tour qui lui confère cette dénomination.

Le père de Guy Fallot, Paul Fallot - géologue et professeur au collège de France - était également grand amateur de musique et jouait du violon. La mère de Guy Fallot était une organiste amateur reconnue et tenait les orgues de la cathédrale de Nancy. Guy Fallot commença tout naturellement par apprendre le piano avec sa mère (elle était très proche de Guy Ropartz, d'où le choix du prénom Guy pour son fils (ref: cette page du site de la BCUL (Documentation vaudoise/Musiciens vaudois)).

Guy Fallot et sa soeur Monique (pianiste) entrent au Conservatoire de Lausanne en 1936, où il étudie le violoncelle avec Paul BURGER (coupure de presse: un concert des classes supérieures du Conservatoire en 1941, ainsi que cette coupure de presse commentant un concert de 1943). Tous deux reçoivent un diplôme de virtuosité en 1944 (coupure de presse: l'audition de clôture du Conservatoire et remise de diplômes en 1944). La même année, avec sa soeur Monique (âgés respectivement de dix-sept et quinze ans), ils obtiennent un premier prix au 5e Concours National de Musique du Conservatoire de Genève pour leur interprétation de sonates pour piano et violoncelle:

Fallot Guy Gazette de Lausanne 07 10 1944 Page 4(Pour le palmarès complet voir cette coupure de presse de la Gazette de Lausanne du 10 octobre 1944, page 2)

L'année suivante, Guy Fallot est admis dans la classe de violoncelle de Paul Bazelaire au Conservatoire de Paris:

Fallot Guy Gazette de Lausanne 21 11 1945 Page 4En 1946 déjà, il remporte le premier prix en violoncelle du Conservatoire de Paris. Un commentaire élogieux paru dans la Gazette de Lausanne resp. Le Figaro:
Fallot Guy Gazette de Lausanne 17 07 1946 Page 2Tout ceci est rendu accessible grâce à l'admirable banque de données «LE TEMPS Archives Historiques - Une initiative soutenue par Bibliothèque nationale suisse | Bibliothèque de Genève | Bibliothèque de Lausanne | Fondation de Famille Sandoz | Mirabaud & Cie | PubliGroupe», qui peut être librement consultée, une générosité à souligner, et à saluer!

En 1947 Guy Fallot obtient le premier Grand prix Piatigorsky à Paris. Il poursuit ensuite une carrière internationale, interrompue quelque temps à cause d'un problème de main.

Guy Fallot a été un des précurseurs des tournées des jeunesses musicales de France. Dans un même élan il a participé à la création des jeunesses musicales du Canada avec son ami Gilles Lefebvre, président et fondateur des Jeunesses Musicales du Canada. Pendant 15 ans Guy Fallot s’est rendu au centre culturel d’Arford au Canada où il enseigna au camp des jeunesses musicales.

Guy Fallot enseigna durant longtemps au Conservatoire de Lausanne (des années 1960 aux années 1990) et au Conservatoire de Musique de Genève.

En 1997, Guy Fallot, quelques années après Pierre Fournier, fut spécialement honoré à l'Université de Bloomington en recevant des mains de Janos Starker le titre de "Chevalier du Violoncelle".

Une vidéo de 1960 avec Guy Fallot et l'Orchestre de Chambre de Lausanne sous la direction de Victor Desarzens peut être visionnée sur cette page des archives de la Radio Télévision Suisse.

Pour une belle galerie de photos voir cette page d'un site qui lui est consacré.

Voir aussi cette page du site p.bazelaire.free.fr - plus particulièrement pour l'histoire de la propriété des Fallot à Rovéréaz (près de Lausanne), où Guy Fallot habite et où il a réalisé un studio d’enregistrement - ainsi que cette page de la Bibliothèque Cantonale et Universitaire de Lausanne.
Ajouter

Commentaire(s)

René Gagnaux
René Gagnaux 01/11/2015
Pour le chroniqeur musical signant C. de R. il doit s'agir de René de Cérenville https://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_de_C%C3%A9renville

Merci à Sylvie pour ce complément d'information

Ajouter un commentaire