Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

Inauguration de la Maison de quartier à la Pontaise

Vendredi 4 et samedi 5 octobre ont été deux journées officielles d’inauguration de la nouvelle Maison de quartier à la Pontaise.

La pluie n’a pas assombri ces deux belles journées d’inauguration ! Il y avait une foule immense ; les habitants du quartiers des visiteurs et amis . C'était une fête très populaire et chaleureuse. http://www.notrehistoire.ch/video/view/1917/

 Après des discours on a pu écouter un concert du chœur d’homme de la Pontaise sous la direction de O. Yerly-Gromova. http://www.notrehistoire.ch/video/view/1914/

Puis est venu le moment émouvant de « coupure du ruban », geste symbolique qui ouvrait toute grand les portes de la Maison de quartier aux habitants, aux enfants et aux familles !

 

Cette maison accueillera aussi les gens qui fréquentaient la Maisonnette, autre centre de rencontre qui a fermé ses portes afin d’intégrer l’enceinte de la nouvelle Maison de quartier. 

Pour Oscar Tosato, conseiller municipal en charge de la jeunesse et de la cohésion sociale le quartier de la Pontaise a une réelle identité. La nouvelle Maison de quartier accueille les enfants qui fréquentent l’APEMS, l’accueil pour écoliers lausannois en milieu scolaire. http://www.notrehistoire.ch/video/view/1915/

Nous avons pu déguster de merveilleuses préparations exécutées par les restaurateurs du quartier.

 

"Marmite de parmesan" qui attend juste un délicieux risotto réalisé par un restaurant du quartier!

Enfin un moment attendu par tous, la projection du film « Passage à témoins » par Bertrand Nobs, voir photos ci-dessous.


Au centre Bertrand Nobs, à gauche l'ingénieur du son et à droite le producteur

Voir : http://www.lechailleran.ch/Journal/2010/chailleran386.pdf

et : http://www.notrehistoire.ch/group/les-films-du-patrimoine-audiovisuel-de-lausanne/article/1189/

Les concepteurs ont fait les choix architecturaux suivants: construction d'une nouvelle annexe sur trois niveaux, préservation de l'intégralité du volume existant, traitement unifié des façades. Le bâtiment est intégré dans le tissu urbain du quartier comme lieu de vie et d’échanges pour tous. Sa forte identité architecturale et ces valeurs patrimoniales (en particulier les signes culturels) sont conservées, les aménagements extérieurs d’origine sont préservés, la relation interne-externe est revalorisée et la zone arrière qualifiée. Les bâtiments sont conçus de manière à offrir un maximum d'espaces polyvalents et flexibles, prêts à accueillir des activités multi-usages. http://www.notrehistoire.ch/video/view/1916/

Mais un peu d’histoire….L’Eglise St. Luc est un édifice emblématique du quartier de la Pontaise à Lausanne. Il a été construit en 1940 par les architectes Paul Lavenex et Eugène Béboux. Il est typique de leur architecture moderniste développée avant la seconde guerre mondiale. L’ouvrage joue de sa situation délicate pour proposer une articulation volumétrique inédite dans ce quartier d'habitations. L'aménagement l'intérieur du temple révèle des décors très intéressants (polychromie et ouvertures hautes par des vitraux). Une première restauration intérieure a eu lieu en 1965. En 2005 la Ville de Lausanne a constaté que  l’ensemble se trouvait dans un état qui est préoccupant: enveloppe défectueuse, beffroi corrodé, chauffage électrique énergivore, installations techniques désuètes, plaques de béton dégradées et dangereuses. Cette situation justifiait une rénovation lourde. Un concours de projets concours de projet a donc été conduit par la Ville de Lausanne en 2007 pour restaurer et réaffecter l'édifice religieux en maison de quartier pour accueillir les activités culturelles et associatives déjà existantes, ainsi que celles à venir. Les critères du concours précisaient que la nouvelle attribution devrait répondre le plus largement possible aux attentes des différentes tranches d'âges de la population, soit de la petite enfance aux personnes âgées.  Construite dans le même bâtiment que l’ancien temple Saint-Luc, ce centre respecte totalement l’architecture de base des années 40. La rénovation, qui a coûté près de 10 millions, permet de recycler cet endroit, anciennement dédié au culte protestant, de moins en moins fréquenté. Oscar Tosato, conseiller municipal en charge de la jeunesse et de la cohésion sociale.


J'ai mis quelques courts extraits du film; "Passage à témoins", film que l'on peut commander à Bertrand Nobs: bertrand.nobs@citycable.ch


 

 

 

.

 

Ajouter

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire