Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

Le Ranz des Vaches

Le Ranz des Vaches
Ajouter

Description

Union postale universelle
Carte postale colorisée d'après une photographie de Charles Morel
Carte postée à Oron le 19 mai 1905
Destinataire : Mlle Hilda Aney, Pension Villa Cyrano - Lausanne.

Liôba !

D'où nous vient-il, ce vieux refrain
Qui fait pleurer, qui fait sourire ?
D'où nous vient-il, que veut-il dire,
Ce Ranz naïf, grave et serein ?
Liôba, liôba !

(E. Rambert, Les Gruyériennes).


Voir, écouter : Le Ranz des Vaches


Revue L'Alpe : Liens sur le Ranz des Vaches

La première publication du Ranz des Vaches gruérien, en patois avec sa traduction française, est due au doyen Bridel (1757-1845) dans le Conservateur suisse.


Ouvrages de référence

Recherches sur Les Ranz des vaches / Georges Tarenne, Paris 1813

Etude sur le "Ranz des vaches fribourgeois" / L. Gauchat
Collection : Beilage z. Kantonsschulprogramm, Zürich, 1899


Lire l'article : Le Ranz des vaches fribourgeois



Commentaire(s)

Monique Chavaillaz
Monique Chavaillaz 24/10/2011
On raconte que les soldats Suisses, engagés en tant que mercenaires en France, avaient l'interdiction de chanter le Lyôba, parce qu'ils désertaient pour rentrer au pays.
Sylvie Bazzanella
Sylvie Bazzanella 24/10/2011
Comme on les comprends...

Ajouter un commentaire