Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

Leonida Robbiano, une recherche d'information

Leonida Robbiano, une recherche d'information

Description

Nous avons besoin de l'aide de nos membres pour essayer de trouver la date de cette photo prise à Genève devant l'Hôtel de l'Ecu. Le personnage à gauche sur la photo est le pilote italien Leonida Robbiano qui essaya de battre le record anglais de la traversée Londres - Darwin en Australie, en volant sur un "Breda 33". Malheureusement il se cracha dans la baie de Bengal le 15 avril 1933.

En plus de la date, il serait intéressant de connaître les deux autres personnes présentes sur ce document*. (mis à disposition par M. Mark Varlotta, Italie)

Merci de votre aide.

L'Hôtel de l'Ecu à Genève (Photo de la bibliothèque de Genève) disparue en 1959.

Leonida Robbiano s'était déjà rendu à Genève avec d'autres de ses amis dont un certain Francis Lombardi qui se trouve au centre de la photo ci-dessous. Leonida se trouve à sa droite. La photo a été prise au restaurant Beau Site à Genève (1924?).

Pourquoi tous ces gens de la commune de Vercelli sont-ils venus à Genève?

Au dos de la photo:

* Le chauffeur pourrait donc être Francis Lombardi. A propos de ce pilote, on sait qu'il a effectué un raid Europe-Japon en juillet 1930 en partant de Vercelli et passant par la Russie et la Sibérie. Après 9 jours, il est arrivé à Tokio. (Feuille d'Avis de Lausanne le 30 juillet 1930).

Une information de Yannik Plomb (Merci):

Au Musée Leone à Vercelli, le dimanche 15 octobre à 11 heures se tiendra une cérémonie, ouverte à tous les citoyens, pour formaliser la donation au Musée des reliques de Leonida Robbiano par Ing. Charles France, dernier héritier de l'aviateur héroïque est décédé en 1933 à l'embouchure du Gange lors du raid Londres-Sydney. Leonida Robbiano était l'une des grandes figures de voyous qui ont donné du prestige à l'Italie dans les années qui ont suivi l'entre-deux-guerres. Né en 1895, il avait perdu sa mère encore jeune et avait été élevé par sa tante maternelle avec son cousin Pietro Francia, membre fondateur du légendaire Pro Vercelli en 1903 et père de Charles France, hérité et préservé jusqu'à aujourd'hui. tout ce qui avait appartenu à l'aviateur héroïque. Les souvenirs de Robbiano seront exposés dans une salle du musée Leone à côté de celle de son professeur et mentor Francis Lombardi, Asso piota della Guerra 1915-18. À sa mémoire, en 1934, un monument en marbre inauguré par Italo Balbo a été érigé à l'entrée de l'aérodrome de Vercelli. La même année, le stade de Pro Vercelli a été nommé en l'honneur de Leonida Robbiano, qui l'a gardé jusqu'en 1997, date à laquelle il a été baptisé du nom du grand footballeur Silvio Piola, décédé l'année précédente. Le lien avec le glorieux Pro Vercelli, vainqueur de 7 championnats dans les premières décennies du XXe siècle, a gardé vivante la mémoire de Robbiano parmi les Vercellesi, mais son monument à l’aéroport, malgré les nombreux articles publiés au fil des ans dans la presse locale et les médias. l’engagement de certains citoyens à solliciter une intervention a plus que jamais besoin de restauration. Nous avons besoin d'une mobilisation des institutions de Vercelli et des citoyens pour trouver les fonds nécessaires au rétablissement de la dignité et de la stabilité du monument.

Source VercelliOgit.it

Commentaire(s)

Pierre-Marie Epiney
Pierre-Marie Epiney 07/12/2018
Superbe document ! Merci du partage.
Albin Salamin
Albin Salamin 07/12/2018
Nous devrions retrouver la marque de la voiture et de son année de construction.
Yannik Plomb
Yannik Plomb 08/12/2018
Bien, voilà mon regard sur cette photo. Qu’y voyons nous 3 hommes dont un connu, une voiture où un détail m’interpelle. C’est la roue de secours sur le coffre arrière. En recherchant dans les voitures des années 1925-1930, les modèles de ce genre ne sont pas légion.
Cet homme l’aviateur italien Leonida Robbiano, en bon italien devrait rouler italien !
En recherchant dans les voitures italiennes je trouve cette Isotta Fraschini,1928, avec un habillage sportif
http://leroux.andre.free.fr/rev4008.jpg
http://www.coachbuild.com/forum/download/file.php?id=14904&t=1
https://i.ebayimg.com/images/g/eZ4AAOSw85Jbu2wE/s-l1600.jpg

En y regardant de plus près je constate que « le succès et le renom croissant d'Isotta Fraschini, aussi bien dans le domaine purement automobile que dans celui des fabrications aéronautiques, l'autre spécialité de la marque »
En parcourant les revues aéronautiques italiennes le nom de ces 2 personnes y est souvent cité.

La marque Isotta inaugure son stand au salon de l’auto de Genève en mars 1930 avec Cesare Isotta et Vincenzo Fraschini ?

C’est juste une hypothèse pour faire avancer le schmilblick, mais je serai content d’avoir d’autres avis
Albin Salamin
Albin Salamin 08/12/2018
Merci. Nous pouvons supposer également que la nuit à l'hôtel de l'Écu à Genève s'est déroulée lors du voyage vers Londres pour essayer de battre ce record de l'aviation. Pour les autres personnages, on peut supposer qu'il s'agit de personnes en relation avec ce vol.
Albin Salamin
Albin Salamin 08/12/2018
Il est fort possible que ces trois personnes soient venus à Genève pour le salon de l'automobile. A notre connaissance, il n'y a pas eu de meeting d'aviation à cette période à Genève? M. Robbiano était un grand ami de Francis Lombardi, premier président de la société d'aviation "Baldo Mazzucchelli", fondée à Vercelli, en Italie en 1928. Les deux autres personnes pourraient être des amis de l'aéroclub de Vercelli.
Yannik Plomb
Yannik Plomb 09/12/2018
Il pourrait bien s'agir de 3 pilotes!
En annexe le trio gagnant ?
https://www.notrehistoire.ch/medias/116756
Albin Salamin
Albin Salamin 09/12/2018
M. Plomb, merci pour ce document que j'ai transmis à M. Marc Varlotta, chercheur en Italie. Il nous donnera une réponse.
Albin Salamin
Albin Salamin 09/12/2018
M. Varlotta ne pense pas qu'il s'agit de ces deux autre pilotes. Affaire à suivre
Albin Salamin
Albin Salamin 12/12/2018
Leonida Robbiano s'était déjà rendu à Genève avec d'autres de ses amis dont un certain Francis Lombardi qui se trouve au centre de la photo ajoutée au descriptif. Leonida se trouve à sa droite. La photo a été prise au restaurant Beau Site à Genève.
Pourquoi tous ces gens de Vercelli sont venus à Genève?
Albin Salamin
Albin Salamin 14/12/2018
Le pilote Francis Lombardi a entrepris un raid Europe-Japon en juillet 1930. Il débuta son raid à Vercelli en passant par la Russie et la Sibérie.
Yannik Plomb
Yannik Plomb 14/12/2018
Au Musée Leone à Vercelli, le dimanche 15 octobre à 11 heures se tiendra une cérémonie, ouverte à tous les citoyens, pour formaliser la donation au Musée des reliques de Leonida Robbiano par Ing. Charles France, dernier héritier de l'aviateur héroïque est décédé en 1933 à l'embouchure du Gange lors du raid Londres-Sydney. Leonida Robbiano était l'une des grandes figures de voyous qui ont donné du prestige à l'Italie dans les années qui ont suivi l'entre-deux-guerres. Né en 1895, il avait perdu sa mère encore jeune et avait été élevé par sa tante maternelle avec son cousin Pietro Francia, membre fondateur du légendaire Pro Vercelli en 1903 et père de Charles France, hérité et préservé jusqu'à aujourd'hui. tout ce qui avait appartenu à l'aviateur héroïque. Les souvenirs de Robbiano seront exposés dans une salle du musée Leone à côté de celle de son professeur et mentor Francis Lombardi, Asso piota della Guerra 1915-18. À sa mémoire, en 1934, un monument en marbre inauguré par Italo Balbo a été érigé à l'entrée de l'aérodrome de Vercelli. La même année, le stade de Pro Vercelli a été nommé en l'honneur de Leonida Robbiano, qui l'a gardé jusqu'en 1997, date à laquelle il a été baptisé du nom du grand footballeur Silvio Piola, décédé l'année précédente. Le lien avec le glorieux Pro Vercelli, vainqueur de 7 championnats dans les premières décennies du XXe siècle, a gardé vivante la mémoire de Robbiano parmi les Vercellesi, mais son monument à l’aéroport, malgré les nombreux articles publiés au fil des ans dans la presse locale et les médias. l’engagement de certains citoyens à solliciter une intervention a plus que jamais besoin de restauration. Nous avons besoin d'une mobilisation des institutions de Vercelli et des citoyens pour trouver les fonds nécessaires au rétablissement de la dignité et de la stabilité du monument.
Source VercelliOgit.it
Albin Salamin
Albin Salamin 15/12/2018
Malheureusement pas car pour ce salon, le journal est daté 1934. Hélas Robbiano s'est tué en 1933, selon votre texte sur le musée Leone. Mais il est possible que ces pilotes se soient retrouvés à Genève pour aider à l'organisation de ce salon.
Albin Salamin
Albin Salamin 15/12/2018
La voiture de Leonida Robbiano, pourrait aussi être une ITALA cabriolet de 1927.

Ajouter un commentaire