Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

Villars/Ollon, incendie du Grand Hôtel

Villars/Ollon, incendie du Grand Hôtel
Ajouter

Description

Incendie du Grand-Hôtel de Villars 31.07.1921-01.08.1921

Négatifs, collection personnelle

Le Grand Hôtel de Villars incendié

Lausanne 1er août. Un incendie, attribué à une défectuosité de cheminée, qui a éclaté vers minuit dans les combles et s’est rapidement étendu à tout le bâtiment, a détruit, ce matin, à Villars s/ Ollon, le Grand Hôtel de Villars (1275 m. d’altitude). L’hôtel était la propriété de M. Dolfuss, à Paris, et dirigé par M. O. Jeanloz. Il comprenait 200 lits et abritait 170 personnes, dont la plupart, surprises dans leur premier sommeil, ont dû s’enfuir à demi vêtues. On n’a pu sauver que très peu de choses, mais il n’y a pas d’accident de personnes. L’hôtel était l’une de ces constructions où la poutraison est noyée par la maçonnerie mais reste extérieurement apparente. Les dégâts approchent du million. Le sinistre est d’autant plus regrettable que la saison battait son plein et s’annonçait comme favorable.

Le feu a été signalé et l’alarme donnée par le président de la Fanfare de l'Union montagnarde de Villars, qui avait donné un concert à l’hôtel. En rentrant chez lui, vers minuit, il remarqua que le feu sévissait dans les combles. Les premiers secours ont été apportés par le Corps des Sapeurs-pompiers de Villars qui a été récemment réorganisé. Malheureusement, le matériel dont il dispose est insuffisant dans les cas d’incendie de grands bâtiments. Les échelles, par exemple, font défaut ou sont trop courtes. Villars est pourvu d'hydrants et l’eau ne manquait pas. Par contre les « courses » sont trop courtes pour atteindre certains bâtiments éloignés. Aux pompiers de Villars sont venus s’ajouter ceux de Gryon, Bex, Ollon, Aigle, etc. Tous ont vaillamment lutté avec le peu d’eau dont ils disposaient contre le feu. On a sauvé plus de mobilier qu’il ne paraissait au premier abord. La plupart des effets du personnel et des étrangers ont été préservés du feu. Chacun s’est aidé de son mieux. Les personnes délogées ont été accueillies dans les chalets environnants et les autres hôtels où il reste encore assez de place.

Le Grand Hôtel de Villars a été construit en deux fois. La partie ancienne, soit le corps principal, était, comme nous l’avons déjà dit, en règle-mur. Les parties plus récentes, soit les ailes, étaient entièrement en bonne maçonnerie. L’assurance immobilière est de 700.000 francs ; l’assurance mobilière de 612.000 francs. Depuis l’incendie du chalet de Rosemont, il y a nombre d’années, il n’y avait pas eu d’incendie à Villars. Les étrangers à l’hôtel étaient surtout des Français de Paris, Bordeaux, Nîmes, Strasbourg, etc., des Grecs, des Egyptiens. Il y avait quelques Suisses et une famille de Morges

Le Grand Hôtel de Villars, qui a été détruit cette nuit par le feu, a été construit en 1892. Il abritait 225 étrangers. Tout est détruit. Ce matin, à cinq heures, l’hôtel brûlait encore. Le sinistre prit tout de suite des proportions grandioses. Des étrangères, affolées, partirent sans prendre leurs bijoux. Le bruit court à Villars qu’une cliente de l’hôtel aurait laissé pour 35.000 francs de bijoux dans l’incendie. - A un moment donné le feu fut si violent que la forêt entourant l’hôtel risqua de s’embraser à son tour. Il fallut, qu’en toute hâte, les pompiers abattent les nombreux sapins se trouvant à proximité de l’hôtel.

Feuille avis de Vevey 1 août 1921

Voir aussi


https://www.notrehistoire.ch/medias/116666

https://www.notrehistoire.ch/medias/116671

https://www.notrehistoire.ch/medias/45816

Date

01/08/1921

Lieu

Sport-House, Route des Hôtels 15, 1884 Ollon, Suisse
Voir sur la carte

Popularité

153
0

Auteur

Négatifs collection personnelle

Sous-dossiers
Hôtels

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire