Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

Jean de Charpentier

Jean de Charpentier
Ajouter

Description

Monument en souvenir de M. Jean de Charpentier, né en Allemagne en 1786 et décédé à Bex le 12 septembre 1855 au lieu dit "Aux Devens", Géologue et Botaniste, était le directeur des Salines de Bex.

Remarquons que cette pierre erratique a été déplacée du cimetière désaffecté de Bex, vers la place de l'Echaud.

Sa biographie sur Wikipedia et sur le Dictionnaire historique de la Suisse.

Selon le journal Le Nouvelliste vaudois du 17 décembre 1855, il fut appelé à diriger les Salines de Bex en 1813, suite à des difficultés d'exploitation des mines. Avant son arrivée, les Salines étaient le rendez-vous d'ouvriers de tout genre qui travaillaient plus ou moins régulièrement et à la journée. Le directeur a réformé le système, les ouvriers vaudois, travaillant à la tâche et en commun, se relayant de huit heures en huit heures, permettant ainsi une meilleure production et une meilleure économie des salines et cela malgré la baisse du prix du sel. M. de Charpentier faisait partie de nombreuse sociétés savantes et avaient publié de nombreux articles de géologie.

Les travaux qui ont le plus popularisé Monsieur Jean de Charpentier sont liés à ses recherches sur les glaciers anciens et modernes de Suisse. Il a également participé à la construction de digues du Rhône et publié des travaux sur la source thermale de Lavey, découverte dans le lit du Rhône en 1831, qu'il isola et capta pour l'amener aux Bains de Lavey.

Monsieur de Charpentier s'était fait recevoir citoyen vaudois le 20 mai 1820 et il était bourgeois de Vevey. Le Gouvernement vaudois l'avait accordé le titre de professeur honoraire de l'Université de Lausanne.

C'est sans contredit un des hommes qui ont le plus travaillé à l'histoire naturelle du canton de Vaud.

Photo de Wikipedia



Commentaire(s)

Ajouter un commentaire