Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

Ernest Bloch, Concertino pour flûte, alto et orchestre à cordes, Marianne Clément, flûte, Marie-Rose Grisoni, alto, OCL, Arpad Gerecz, 17 septembre 1965

Le Concertino est une commande de la «Juilliard Musical Foundation»: "[...] The Concertino [...] is on a larger scale; however, it is a light-hearted divertissement intended for the young musicians at the Juilliard School. [...]" cité de: David Z. Kushner, in "The Ernest Bloch Companion" (2002), Greenwood Press, pages 123-126.

Ernest Bloch commença de l'écrire en avril 1950, et le termina à Agate Beach le 30 août suivant. Sa première fut donnée le 8 décembre 1950 à New-York, Jean Morel dirigeant le «Juilliard School Orchestra», avec en solistes Arthur Lora à la flûte et Milton Katims à l'alto .

                        Ernest Bloch, probablement 13 mars 1952

Les trois mouvements du Concertino sont très contrastés:

"[...] The opening movements is full of what could be called "affectionate freshness", an easy going, flowing melodic and tonal Allegro Commodo.

The Andante is modal and contrapuntal, with its two motives intertwined between the two soli and the orchestra in various ways, in Passacaglia style where Bloch's craftmanship is evident. The last movement is again in contrast, as Fugue based on a subject he had written years before but discarded as unsatisfactory. When he took it up later, realizing why he couldn't find a good counter-subject, he sent me several pages of his studies in transforming the theme rhythmically so it would work with logic and balance. His long work on Renaissance counterpoint, on Bach fugues and on Beethoven's sketches had served him well! However academic his studies had been, in this fugue after a short stretto, (for no logical reason whatsoever) suddenly the theme appeared to him in the form of a Polka into which he went whole-heartedly with gusto ending the work rather suddenly. [...]" cité de: Ernest Bloch: Creative Spirit -- A Program Source Book, prepared by Suzanne Bloch, In Collaboration With Irene Heskes, published by Jewish Music Council of the National Jewish Welfare Board, 1976, page 86.

Voir cette page du site dédié à Ernest Bloch (en anglais) pour plus de détails sur l'oeuvre.

Quelques premières auditions du Concertino:

    9 janvier 1953: première en Grande-Bretagne, Anthony Bernard dirigeant le «London Chamber Orchestra», Geoffrey Gilbert, flûte, William Primrose, alto.

    11 septembre 1953: première en Suisse, Edmond Appiadirigeant l'«Orchestre de la Suisse Romande», André Pépin, flûte, Aleardo Savelli, alto.

    23 janvier 1957: première de la version pour flûte et clarinette, New York, Clayton Westermann dirigeant le «New York Symphonia», Samuel Baron, flûte, David Glazer, clarinette.

 

    L' enregistrement proposé sur cette page provient d'un concert de l'Orchestre de Chambre de Lausanne donné le 17 septembre 1965:

Extrait cité de la Gazette de Lausanne du 17 septembre 1965, en page 2, accessible grâce aux splendides archives Le Temps, consultables LIBREMENT sur la toile, une générosité à souligner!

 

 

       Ce court enregistrement est l' un des très nombreux fascinants documents des archives de la Radio Suisse Romande resp. Radio Télévision Suisse...

       Il fut rediffusé récemment dans le 6e volet de la série de 10 émissions «75 ans de l'OCL», réalisée par François HUDRY et diffusée entre les 3 et 13 juillet 2017: CLIQUER sur les minutages ci-dessous - en début de ligne - pour écouter la présentation et/ou le concertino (ouvre une fenêtre sur l'archive de la Radio Télévision Suisse, au début du passage concerné)

09:29 (569) Arpad Gerecz (Árpád Gérecz), courte présentation par François Hudry

10:02 (602) Ernest Bloch, Concertino pour flûte, alto et orchestre à cordes, Marianne Clément-Cart, flûte, Marie-Rose Grisoni-Guiet, alto, 17 septembre 1965 19:04

              10:02 (602) 1. Allegro comodo

              13:17 (797) 2. Andante

              16:20 (980) 3. Allegro

       En cliquant sur les minutages, donnés ci-dessus en début de ligne, vous pouvez (ré)écouter directement la partie concernée (ouvre une fenêtre sur l'archive de la Radio Télévision Suisse, au début de cette partie).

       CLIQUER ICI pour écouter le sixième épisode des «75 ans de l'OCL» depuis son début: ce volet était consacré à des oeuvres de Bartok, Bloch, Mozart et Fauré dirigées par des chefs invités.

NDLR: Notre membre Barbara Lochner nous communique que la Bibliothèque de Genève possède des correspondances, oeuvres, programmes, coupures de presse. Plusieurs lots sont constitués de copies. Renseignements : https://goo.gl/rrY318

 

Ajouter

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire