Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

J. S. BACH, 3 chorals, Choeur du Festival (R.MERMOUD), ONRDF, Carl SCHURICHT, 23.09.1956, Montreux

J. S. BACH, 3 chorals, Choeur du Festival (R.MERMOUD), ONRDF, Carl SCHURICHT, 23.09.1956, Montreux
Ajouter

Description

Johann Sebastian BACH, Choral d'ouverture BWV 103, Choral d'ouverture BWV 104, Choral BWV 50, Choeur du Festival, chef de choeur Robert MERMOUD, Orchestre National de la RadioDiffusion Française, Carl SCHURICHT, 23 septembre 1956, Salle du Pavillon des Sports, Septembre Musical de Montreux

Ces trois chorals appartiennent aux rares oeuvres religieuses de Bach que Carl Schuricht a dirigé seulement en concert pendant sa longue carrière, ce qui rend cet enregistrement encore plus intéressant!

Voir cette page de mon site avec un enregistrement de Stuttgart un peu plus ancien - 1952 - de ces trois chorals.

 

a) Le choeur ouvrant la cantate BWV 103 "Ihr werdet weinen und heulen" (Vous pleurerez et vous lamenterez), une cantate composée à Leipzig en 1725 pour le troisième dimanche après Pâques qui tombait cette année le 22 avril:

 

"Ihr werdet weinen und heulen, aber die Welt wird sich freuen. Ihr aber werdet traurig sein. Doch eure Traurigkeit soll in Freude verkehret werden."

 

"En vérité, en vérité, je vous le dis, vous allez gémir et vous lamenter tandis que le monde se réjouira; Vous serez affligés mais votre affliction tournera en joie."

 

b) Le choeur ouvrant la cantate BWV 104 "Du Hirte Israel, höre" (Toi berger d’Israël, écoute), que Johann Sebastian Bach compose à Leipzig en 1724, dans le cadre de son premier cycle annuel pour le deuxième dimanche après Pâques, appelé Misericordias Domini (23 avril 1724):

 

"Du Hirte Israel, höre der du Joseph hütest wie der Schafe, erscheine, der du sitzest über Cherubim."

 

"Toi, berger d’Israël écoute, toi qui protège Joseph comme un troupeau, apparaît, toi qui trône sur les anges."

 

c) Le choeur de la cantate BWV 50 "Nun ist das Heil und die Kraft" (Désormais le salut et la puissance) est tout ce qu'il subsiste de cette oeuvre, probablement composée vers 1740 pour la Fête de l'Archange saint Michel (25 septembre):

 

"Nun ist das Heil und die Kraft und das Reich und die Macht unsers Gottes seines Christus worden, weil der verworfen ist, der sie verklagete Tag und Nacht vor Gott."

 

"Désormais le salut et la puissance ainsi que la royauté sont acquis a notre Dieu et la domination à son Christ, car on a rejeté l'accusateur de nos frères, celui qui les accusait jour et nuit en face de Dieu."

 

Logo de la Radio Suisse Romande

 

Lors du Festival de Montreux 1956, Carl SCHURICHT dirigeait l'Orchestre National de la RadioDiffusion Française. Au programme du concert du dimanche 23 septembre 1956:

 

- le concerto pour piano et orchestre No 2 en si bémol majeur, Op. 83, de Johannes Brahms, avec Robert CASADESUS en soliste

- trois chorals pour choeurs et orchestre extraits des cantates BWV 103, 104 et 50 de Johann Sebastian Bach avec le Choeur du Festival (Chef de choeur: Robert MERMOUD)

- la symphonie No 5 de Ludwig van Beethoven

 

Le concert fut diffusé le mercredi 26 septembre 1956 sur l'émetteur de Sottens, à 20h30 dans l'émission du traditionnel concert du mercredi (ref.: Journal de Genève du 26 septembre 1956, page 7), et le lendemain - jeudi 27 septembre 1956 - sur France I, à 20h05 (ref.: Gazette de Lausanne du 27 septembre 1956, page 3).

 

Quelques extraits des compte-rendus de ce concert:

 

Journal De Genève, No 224, Mardi 25 septembre 1956, page 9, Le Septembre musical de Montreux, Franz Walter:

 

"[...] Grande soirée pour les habitués du Festival montreusien, puisque, avec le prestigieux Orchestre National de Paris, Carl Schuricht et Robert Casadesus occupaient l'estrade.

[...]

Le vieux maître a l'art de faire passer un souffle de jeunesse à travers la moindre des oeuvres qu'il dirige. Telle la puissante, chaleureuse et vibrante exécution qu'il obtint de trois choeurs de cantates de Bach — dont je soupçonne le vénérable Kapellmeister d'avoir retouché d'une main amoureuse l'orchestration — au cours de laquelle le Choeur du Festival, préparé par Robert Mermoud, affirma des qualités véritablement transcendantes. On fait décidément du très beau travail choral chez nos voisins vaudois. [...]"

 

Gazette de Lausanne, Vendredi 28 septembre 1956, page 5, Onzième «Septembre musical» de Montreux, Huitième Concert, Ed.H.:

 

"[...] La seconde partie d'un très noble programme nous réservait l'audition de «trois chorals pour choeur et orchestre des Cantates No 101, 104 et 50 de J.S. Bach», admirablement groupées par Carl Schuricht en un tout majestueux. Le «Choeur du Festival», composé de chanteurs de Montreux-Vevey soigneusement instruits par Robert Mermoud y fut plein de vaillance et d'enthousiasme et mérita l'honneur qui lui était fait de participer à la glorieuse réalisation de Montreux, d'être conduit par le grand chef ami de la région. Et cela était déjà la récompense d'une belle tentative où les périls ne manquaient pas! [...]"

 

À souligner: ces compte-rendus sont rendus accessibles grâce à l'admirable banque de données du quotidien Le Temps permettant de rechercher dans les archives de la Gazette de Lausanne et du Journal de Genève, et ceci sur les 200 ans passés!!

 

L'enregistrement que vous écoutez...

 

Johann Sebastian Bach, Eingangschor BWV 103, Eingangschor BWV 104, Chor BWV 50, Choeur du Festival, chef de choeur Robert Mermoud, Orchestre National de la RadioDiffusion Française, Carl Schuricht, 23 septembre 1956, Salle du Pavillon des Sports, Septembre Musical de Montreux

 

  1. Ihr werdet weinen und heulen, BWV 103 05:54 (-> 05:54)
  2. Du Hirte Israel, höre, BWV 104     05:24 (-> 11:18)
  3. Nun ist das Heil und die Kraft, BWV 50 04:37 (-> 15:55)

 

Provenance: Radiodiffusion, Archives Radio Suisse Romande (RSR)

Robert MERMOUD en ??, photographe ??, lieu ??

 

Robert MERMOUD en ??, photographe ??, lieu ??: si une personne visitant cette page devait en savoir plus, toutes informations m'intéressent!! -> couriel

 

Commentaire(s)

Pierre-Marie Epiney
Pierre-Marie Epiney 03/11/2016
merci René de mettre vos précieuses archives à disposition du public.
Petite question au sujet des archives du temps.
Votre lien (http://www.letempsarchives.ch/a-propos) n'aboutit pas à la page des archives. Cet accès est-il réservé aux seuls abonnés ?
Connaissez-vous un lien direct permettant de consulter ces documents ?Merci.
René Gagnaux
René Gagnaux 03/11/2016
La page du quotidien Le Temps http://www.letempsarchives.ch/a-propos est la page de présentation de ce site.


Pour accéder aux archives il faut cliquer en haut à gauche sur "Recherche". <br>

La page http://www.letempsarchives.ch/faq donne quelques précieuses informations sur le formatage des paramètres de recherche.


L'utilisation est tout-à-fait libre, il n'y a même pas besoin d'avoir un compte sur Le Temps.
Pierre-Marie Epiney
Pierre-Marie Epiney 03/11/2016
Merci de votre prompte réponse. J'ai eu le plaisir de trouver le journal du jour de ma naissance.

Ajouter un commentaire