Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

Biographie de Pierre Auguste Chappuis


Biographie de Pierre Auguste Chappuis

Issu d’une famille originaire de Rivaz, dans un environnement composite, famille de pasteurs, de scientifiques, de vignerons, il nait à Bremblens au-dessus de Morges à la fin du XIXe s, dans la ferme construite par son père qui s’était converti au travail de paysan dans un important domaine. Cet environnement rural auquel il prit une part active fonda chez lui une base de connaissances très solides, qui guidèrent ses choix professionnels, mais révéla aussi des dispositions pour une activité à responsabilité et indépendante. L’Ecole cantonale d’agriculture du Champ de l’Air à Lausanne fait suite à son passage au collège de Morges et à l'Ecole de Commerce.

Très impressionné par la hiérarchie militaire, et par la cavalerie, il consacre le temps qu’il faut pour devenir 1er lieutenant dans les Dragons.

A cette époque également nait son intérêt pour la gérance de domaines, activité dans laquelle il révèle une personnalité ambitieuse, très riche, alliant compétence, autorité, curiosité, connaissances juridiques, fascination pour les progrès technologiques. Très vite passionné par la photographie, domaine jusque là réservé aux spécialistes des ateliers photographiques. il teste de nombreux appareils puis jette son dévolu sur le fameux 4x4 de Rolleiflex et maîtrise le développement chimique des négatifs, expérimente l’utilisation des filtres et des différents papiers photographiques.

Il laisse derrière lui des archives photographiques impressionnantes, d’une grande qualité documentaire et esthétique, témoignant d’un intérêt marqué pour les êtres qu’il rencontre, une grande curiosité pour les domaines de la construction et de l’agriculture, un grand amour pour la nature. Il ne se lasse pas de faire des portraits de sa famille et de ses amis. Passionné par l’automobile, il commence une longue série d’achats de voitures par une Bébé Peugeot en 1919 qui fait sensation dans la cour de la ferme à Bremblens. Laissant le domaine de Bremblens à son frère cadet Frédéric, il s’installe comme Régisseur avec sa femme Suzanne et ses 3 fils dans la propriété de Beau Rivage à Morges en 1924, et sera dès lors très actif dans la vie politique morgienne.

D’abord conseiller communal , il entre à la Municipalité en 1934 et se charge des Domaines de 1934 à 1962, durant 8 législatures en s’occupant notamment des forêts, du vignoble, du Parc de l’Indépendance et des Domaines morgiens de la vallée de Joux (Le Carroz, la Burtignière, Pré Rodet), participant à l’achat de la Moësetta et des Grandes Roches. Infatiguable, là encore ressortent et sont appréciées ses qualités humaines et relationnelles ainsi que ses larges compétences et son autorité professionnelle. Il sera pendant 26 ans juge au Tribunal de Morges. Passionné de montagne, il fera très tôt de l’alpinisme dans le Massif du Trient et les Alpes Vaudoises avec son épouse qui déclina très tôt et avant l’heure l’alpinisme au féminin. Il adhère à la section des Diablerets du Club Alpin Suisse et fonde la sous-section de Morges. Elu syndic de Morges, en 1951, il déclinera son élection en faveur de Ch. Paul Serex.


A l’instar de ces années de maturation et de formation, la profession qu’il a choisie l’a placé aux confins entre 2 mondes, ceux qui possèdent la terre et ceux qui la cultivent et grâce aux outils acquis dans ces deux domaines, sa compétence lui permettra d’être reconnu et d’obtenir la confiance de ceux qu’il a servi et de ceux avec lesquels il a eu l’occasion de travailler, par sa capacité d’établir un lien affectif et d’estime.


Article paru les12-13 août 1978 dans 24 Heures à l'occasion des 90 ans de Pierre Auguste Chappuis



Trier par