Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

La petite chapelle de Malval

Malval est un petit hameau de la commune de Dardagny dans le canton de Genève, dans le vallon de l'Allondon. Là se trouve une petite chapelle construite vers 1300 et qui appartient à l’Église nationale protestante de Genève. Elle aurait été construite sur une ancienne église dédiée à Sainte-Marie-Madeleine.

Cette chapelle s'adapte étrangement au paysage sauvage de la région, avec une teinte claire qui contraste avec la couleur sombre des Ifs et des Pins. Une ceinture de pierre de faible hauteur entoure le sanctuaire. Nous y trouvons également un très ancien cimetière dont les inscriptions sur les tombes rappellent certaines familles importante de la région: Ramu, Belleveaux, Leleux... Actuellement il compte une soixantaine de tombes.


Cette chapelle classée au patrimoine nationale avait ceci de particulier: elle ne disposait pas de clocher! Le 18 novembre 1755, le pasteur Mestrezat réclame "une cloche pour les habitants de ce hameau et demande qu'elle soit placée dans la maison qui appartient à la commune . Cela serait un moyen d'appeler les secours en cas de feu..." Les Seigneurs leur accordent une cloche en 1756 et elle fut installée dans un clocher en bois au milieu du hameau. Hélas avec l'injure du temps, il fallu démonter ce clocher sans chapelle.

Par arrêté du consistoire et avec le concours financier des paroisses de Dardagny-Malval et de la société d'Art public, la cloche trouva sa place dans un nouveau clocher construit en 1938 à l’extrémité de la chapelle. Nous pouvons constater la parfaite harmonie de ce clocher avec l'ancien temple. Œuvre de l'architecte A. Leclerc.

             

Une nouvelle restauration fut entreprise entre 1941 et 1942, avec une réfection de la toiture et quelques rhabillages des murs du temple.


Le clocher en 1942:

                         

                                  

                                    Avant 1938.. Sans le clocher... ni mur de pierre

Une importante restauration en 1962 puis suite à la chute d'un arbre, on a dû effectuer des réparations à la toiture en 1987.

Sources:

- Publication de l'Heimatschutz, 1942

- Fondation pour la conservation des Temples genevois d'avant 1907



Ajouter

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire