Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

Le Pont de Lavey, historique

Le Pont de Lavey, historique
Ajouter

Description

Magnifique pont en arc construit en 1984, avec une super structure métallique de 104 mètres, pour une longueur du pont de 60 mètres et une largeur de deux fois 3.5 mètres. Les passages pour les piétons de deux fois 1 mètre 50, se trouvent à l'extérieur du pont.

Historique:

Pour une liaison directe entre St-Maurice et le village de Lavey, il faudra attendre 1917 pour qu'une passerelle soit construite par les troupes de génie sous les ordres du capitaine Paulus Chevalley. Le bois employé était en grande partie du mélèze du Valais. Le pont était non couvert et le bois utilisé n'était pas suffisamment sec, ce qui entraîna une détérioration rapide du pont.

Au début de 1939, il présentait un tel aspect de vétusté que les Départements vaudois et valaisan des Travaux publics décidaient de le remplacer. Trois projets furent présentés, un pont métallique, un pont en béton et un pont en bois mais couvert.

Au printemps 1939, lorsque ces avant-projets furent étudiés, le prix de l'acier avait déjà augmenté. L'importance des fondations renchérissait beaucoup, d'autre part, la construction en béton armé. La comparaison des devis fut donc favorable au bois et la construction du pont en bois fut décidée. 

En 1941, un pont couvert en bois fut construit.

L'ouvrage comprend une chaussée à voie unique, de 3,05 m de largeur utile et deux trottoirs de 1,25 m ; les trottoirs sont à l'extérieur des poutres principales, sur le port-a-faux des entretoises. 

Le 19 novembre 1970 vers 15 heure, ce pittoresque pont fut la proie des flammes. L'incendie prit sous le tablier du pont ce qui permet l'hypothèse d'un départ de feu dû à un court circuit électrique.

Photo de la Tribune de Lausanne du 21-22 novembre 1970

Un pont provisoire est construit mais il est à une seule voie et sens-unique et une passerelle pour les piétons est également construite.

En 1898, la Ville de Lausanne achète la ‘Concession des Forces Motrices du Rhône’ à St-Maurice (Valais) et met en service une usine hydroélectrique au Bois-Noir. En 1943 un nouveau projet de centrale électrique sur la rive droite du Rhône voit le jour et en 1950, la nouvelle usine, avec son canal de fuite, est mis en production. Il fallut donc construire un second pont pour relier St-Maurice au village de Lavey:


Les Bains de Lavey

Remarquons qu'un premier pont existait entre le Valais et la Société des Bains-de Lavey depuis 1876. Celui-ci, construit par la Société était soumis à concession fédérale et l'Etat du Valais percevait une taxe pour la mise à disposition d'un gendarme pour surveiller le passage (Nouvelliste Vaudois 1879)*. Le pont métallique de 200 tonnes sera emporté en automne 1993, suite aux crues du Rhône. En 1995, il sera reconstruit.

* en 1931, ce pont vers la Société des Bains-de-Lavey avait également failli être emporté par les eaux du Rhône (photo Illustré 1931).


Sources:

  • Pont en bois sur le Rhone entre Lavey et Saint- Maurice 
  • Bulletin technique de la Suisse romande 1941 (67) 
  • Les archives du Nouvelliste et de la Tribune de Lausanne

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire